ToulÉco TV

Signaler un commentaire abusif

Signaler à la rédaction ce commentaire figurant sous l'article « Enosis : « Notre biogaz permet de capter du CO2 et pourra être utilisé par les bus »» :

Enosis : « Notre biogaz permet de capter du CO2 et pourra être utilisé par les bus »

Le 19 février à 16:36
par Tristan RIGOU

@ Joseph. La méthanation est en effet une chose complexe et l’intervention de M. Palmade passe vite sur les détails. Toutefois vous pouvez être rassuré sur les choix qui ont été faits, voilà pourquoi :

Il faut tout d’abord savoir que le biogaz contient toujours environ 40 à 50 % de CO² (gaz carbonique) le reste étant surtout du méthane (CH4 ou encore « gaz naturel »). Le méthane ou biométhane puisqu’il est produit à partir de sources renouvelables peut être injecté dans le réseau. Le CO² lui ne peut pas l’être puisqu’il n’apporte pas d’énergie.

Mais il existe une solution, c’est de produire de l’hydrogène par électrolyse puis de le combiner au CO² : CO² + 4 H² = CH4 + 2 H2O : c’est la réaction de méthanation qui a été découverte par un Toulousain : Paul Sabatier.
C’est déjà réalisé dans plusieurs installations en France et dans le monde, en général par un procédé chimique (avec un « catalyseur »). L’originalité du procédé décrit ici est qu’il utilise des bactéries à la place.

Au final, à partir de l’hydrogène produit avec de l’électricité renouvelable on a stocké cette énergie dans le gaz, mieux que ne le feraient des batteries, car ce gaz est stockable pratiquement sans limite avec un bon rendement.

  • Reload Image